• Aujourd'hui, bénéficiez d'une remise de
    -56% SUR LES FRAIS DE
    LIVRAISON EXPRESS
    Fin de la remise dans 8h. 54m. 44s.
  • Pharmacie Tous les produits pour tous les animaux
    Mon panier d'achats0
Accueil > Zoetis > ZOETIS PACK 1 X CERENIA 10 MG/ML SOLUTION INJECTABLE POUR CHIEN ET CHAT 20 ML

ZOETIS
PACK 1 X CERENIA 10 MG/ML SOLUTION INJECTABLE POUR CHIEN ET CHAT 20 ML

Traitement et prévention des nausées induites par la chimiothérapie. Traitement et prévention des vomissements à l’exception de ceux induits par le mal des transports chez le chien et le chat

PACK
115.20
Certains pays requièrent la délivrance d’une ordonnance pour la vente de ce médicament.

Cerenia 10 mg/ml Solution injectable pour chiens et chats

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Maropitant (sf de citrate monohydraté) ..... 10 mg/ml
Métacrésol (conservateur)

Forme pharmaceutique de Cerenia:

Solution injectable.
Solution limpide, transparente à jaune clair.

Espèce cibles de Cerenia:
Chiens.

Indications d'utilisation, spécifiant les espèces cibles:

Chez les chiens :
- traitement et prévention des nausées induites par la chimiothérapie.
- prévention des vomissements à l’exception de ceux induits par le mal des transports.
- traitement des vomissements, en association avec d'autres mesures d’accompagnement.

Chez les chats :
- prévention des vomissements et réduction des nausées, à l'exception de celles induites par le mal des transports.
- traitement des vomissements en association avec d'autres mesures d'accompagnement.

Contre-indications de Cerenia:

Aucune.

Mises en garde particulières à chaque espèce cible:

Les vomissements peuvent être associés à des états graves et affaiblissants, incluant des occlusions gastro-intestinales, une recherche diagnostique devrait donc être entreprise.
Les bonnes pratiques vétérinaires indiquent que les antiémétiques doivent être utilisés en association avec d'autres mesures d’accompagnement, tels qu'un contrôle alimentaire et une fluidothérapie pendant que les causes sous-jacentes des vomissements sont recherchées.
Bien qu'il ait été démontré que CERENIA® est efficace dans le traitement et la prévention des vomissements induits par la chimiothérapie, il a été trouvé que l'efficacité est meilleure quand il est utilisé de manière préventive. Il est donc recommandé d'administrer l'antiémétique avant l'administration de l'agent chimiothérapeutique.
Il n'est pas recommandé d'utiliser CERENIA® Solution injectable contre les vomissements liés au mal des transports.

Précautions particulières d'emploi chez les animaux:

La sécurité du médicament vétérinaire n’a pas été établie chez les chiens de moins de 8 semaines d’âge, les chats de moins de 16 semaines d'âge, ni chez les chiennes gestantes ou allaitantes. L’utilisation ne doit se faire qu’après évaluation du rapport bénéfice/risque par le vétérinaire.
Le maropitant est métabolisé par le foie et doit donc être utilisé avec précaution chez les patients souffrant de troubles hépatiques.
Le maropitant ayant des affinités avec les canaux ioniques calciques et potassiques, CERENIA® doit être utilisé avec précautions chez les animaux souffrant de troubles cardiaques ou ayant des prédispositions. Des augmentations de l'intervalle QT de l'électrocardiogramme, d’approximativement 10 %, ont été observées lors d’une étude faite sur des chiens sains de race beagle, après l’administration orale de 8 mg/kg ; cependant, il est improbable qu’une telle augmentation soit significative cliniquement.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux:

Se laver les mains après utilisation.
En cas d’auto-injection accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice ou l’étiquetage.
Les études de laboratoires ont montré que le maropitant peut être irritant pour les yeux. En cas de contact accidentel avec les yeux, les rincer abondamment avec de l’eau et consulter un médecin.

Effets indésirables (fréquence et gravité) de Cerenia:

Une douleur au point d’injection peut se produire. Dans de très rares cas, des réactions de type anaphylactique (œdème allergique, urticaire, érythème, collapsus, dyspnée, muqueuses pâles) peuvent se produire.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte:

L’utilisation ne doit se faire que selon l'évaluation bénéfice/risque réalisée par le vétérinaire.

Interactions médicamenteuses et autres:

Le maropitant ayant des affinités pour les canaux calciques, CERENIA® ne doit pas être utilisé de manière concomitante avec des antagonistes des canaux calciques.
Le maropitant est fortement lié aux protéines plasmatiques et peut entrer en compétition avec d'autres médicaments fortement liés.

Posologie:

CERENIA® Solution injectable doit être injecté par voie sous-cutanée, une fois par jour, à la dose de 1 mg/kg de poids vif (1 ml/10 kg de poids vif) jusqu'à 5 jours consécutifs.

Chez les chiens, pour traiter ou prévenir les vomissements, CERENIA® peut être utilisé une fois par jour et jusqu’à 5 jours, soit en comprimés, soit en solution injectable.

Pour prévenir les vomissements, CERENIA® solution injectable doit être administré plus d'une heure en avance. La durée de l'effet est d'approximativement 24 heures, par conséquent le traitement peut être administré la nuit précédant l'administration d'un produit qui pourrait entraîner des vomissements (par ex. chimiothérapie).

Comme la variation pharmacocinétique est importante et que le maropitant s'accumule dans le corps après des administrations répétées d'une dose par jour, chez certains individus et quand on répète la dose, des doses inférieures à celles recommandées pourraient être suffisantes.

voie d'administration:
Voie sous-cutanée.

Surdosage (symptômes, conduite d'urgences, antidotes):

CERENIA® solution injectable a été bien tolérée chez les chiens et les jeunes chats à une dose quotidienne allant jusqu’à 5 mg/kg (5 fois la dose usuelle) pendant 15 jours consécutifs (3 fois la durée d’administration recommandée). Aucune donnée de surdosage sur les chats adultes n'a été présentée.

Temps d'attente:

Sans objet.

Propriétés pharmacologiques:

Le maropitant est un antagoniste puissant et sélectif des récepteurs de la neurokinine (NK-1), qui agit en inhibant la liaison de la substance P, un neuropeptide de la famille des tachynines, dans le système nerveux central.

Propriétés pharmacodynamiques:

Le vomissement est un processus complexe qui est coordonné centralement par le centre du vomissement. Ce centre est constitué par plusieurs noyaux du tronc cérébral (area postrema, noyau du tractus solitaire, noyau moteur dorsal du nerf vague) qui reçoivent et intègrent des stimuli sensoriels d’origine centrale et périphérique, et des stimuli chimiques de la circulation et du fluide cérébrospinal.

Le maropitant est un antagoniste des récepteurs de la neurokinine 1 (NK1), qui agit en inhibant la liaison de la substance P, un neuropeptide de la famille des tachykinines. La substance P est présente à des concentrations importantes dans les noyaux qui composent le centre du vomissement, elle est considérée comme le principal neurotransmetteur impliqué dans le vomissement. En inhibant la liaison de la substance P avec le centre du vomissement, le maropitant est efficace contre les causes nerveuses et humorales (centrales et périphériques) du vomissement. Plusieurs études in vitro ont démontré que le maropitant se lie sélectivement aux récepteurs NK1 avec une action antagoniste dose-dépendante vis à vis de la substance P.
Le maropitant est efficace contre les vomissements. L’efficacité antiémétique du maropitant contre les émétiques centraux et périphériques a été démontrée dans des études expérimentales incluant l’apomorphine, le cipslatine et le sirop d’ipéca (chiens) et la xylazine (chats).
Les signes de nausées chez les chiens incluant salivation excessive et léthargie peuvent persister après le traitement.

Caractéristiques pharmacocinétiques:

Chiens
Après administration chez le chien par voie sous-cutanée d’une dose unique de 1 mg/kg de poids vif, le profil pharmacocinétique du maropitant a été caractérisé par une concentration plasmatique maximale (Cmax) d’approximativement 92 ng/ml 0,75 heures (Tmax) après l’administration. Les pics de concentrations ont été suivis par une baisse de l’exposition systémique avec une demi-vie d’élimination apparente (T1/2) de 8,84 heures.
Pendant les études cliniques les taux plasmatiques efficaces de maropitant ont été obtenus 1 heure après l’administration.
La biodisponibilité du maropitant après administration sous-cutanée chez le chien est de 90,7 %. Le volume de distribution à l’état d’équilibre déterminé après administration intraveineuse d’une dose de 1-2 mg/kg s’étend approximativement de 4,4 à 7,0 l/kg. Le maropitant a une pharmacocinétique non linéaire après administration sous-cutanée d’une dose comprise entre 0,5 et 2 mg/kg.
Après administration sous-cutanée d’une dose quotidienne de 1 mg/kg de poids vif pendant 5 jours consécutifs, l’accumulation est de 146 %. Le maropitant est métabolisé par le cytochrome P450 (CYP) au niveau du foie. CYP2D15 et CYP3A12 ont été identifiés comme les isoformes canins impliqués dans la biotransformation hépatique du maropitant.
La clairance rénale est une voie mineure d’élimination, avec moins de 1 % d’une dose sous-cutanée de 1 mg/kg retrouvé dans les urines sous forme de maropitant ou de l’un de ses métabolites majeurs. La liaison aux protéines plasmatiques du maropitant chez le chien est supérieure à 99 %.

Chats
Le profil pharmacocinétique du maropitant administré à une dose unique sous-cutanée de 1 mg/kg de poids vif chez le chat a montré une concentration maximale (Cmax) dans le plasma d’ approximativement 165 ng/ml ; obtenue en moyenne 0,32 heures (19 minutes) après le traitement (Tmax). Les concentrations maximales sont suivies d’une baisse de l’exposition systémique avec une demi-vie d’élimination apparente de 16,8 heures (t1/2). Il semble y avoir un effet de l’âge sur la pharmacocinétique chez les chats, les chatons ayant une clairance plus élevée que les chats adultes.
Pendant les études cliniques les concentrations plasmatiques de maropitant ont conféré une efficacité 1 heure après l’administration.
La biodisponibilité du maropitant après administration sous-cutanée chez les chats est de 91,3 %. Le volume de distribution à l’état d’équilibre (Vss) déterminé après administration intraveineuse de 0,25 mg/kg s’étend de 2,27 à 3,80 l/kg. Le maropitant a montré une cinétique linéaire après administration par voie sous-cutanée d’une dose comprise entre 0,25 et 3 mg/kg.
Après l’administration répétée par voie sous-cutanée, d’une dose quotidienne de 1 mg/kg pendant 5 jours consécutifs, l’accumulation a été de 250 %. Le maropitant est métabolisé par le cytochrome P450 (CYP) dans le foie. CYP1A et CYP3A ont été identifiés comme les isoformes félins impliqués dans la biotransformation hépatique du maropitant.
Les clairances rénale et fécale sont des voies mineures d’élimination, avec moins de 1 % d’une dose sous-cutanée de 1 mg/kg retrouvé dans les urines ou dans les fécès sous forme de maropitant. Le métabolite majeur du maropitant representait 10,4 % de la dose de maropitant dans les urines et 9,3 % dans les fécès. La liaison aux protéines plasmatiques du maropitant chez le chat a été estimée à 99,1 %.

Incompatibilités:

En l’absence d’études de compatibilité, ce médicament vétérinaire ne doit pas être mélangé dans la même seringue que d’autres médicaments vétérinaires.

Durée de conservation:

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 3 ans.
Après ouverture, utiliser dans les 28 jours.

Précautions particulières de conservation selon pertinence:

Ce médicament vétérinaire ne nécessite aucune précaution particulière de conservation.

Précautions particulières à prendre lors de l'élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l'utilisation de ces médicaments:

Tous médicaments vétérinaires non utilisés ou déchets dérivés de ces médicaments doivent être éliminés conformément aux exigences locales.